QUELS SONT LES DIFFÉRENTS STYLES DE COUPLE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES ?

Dernière mise à jour : 22 févr. 2019

Vivre en couple, aujourd'hui, ce n'est plus se conformer à un modèle unique. Les couples ont des personnalités très différentes. La réussite ou l'échec d'un couple, sa frustration ou son épanouissement, l'amertume ou la confiance en l'autre, dépendent moins d'une formule magique universelle que du mode de gestion de problèmes rarement évitables.


S'appuyant sur les résultats de plusieurs enquêtes menées auprès de milliers de couples, des chercheurs ont voulu identifier ce qui caractérise le fonctionnement des différents types de couples. Ils ont dégagé 5 principaux "styles" de conjugalité.

Quelle est alors l'ampleur des risques et des échecs propres à chaque style ? Et quels sont les facteurs - milieu social, réseau de parenté, histoire familiale - qui encouragent leur succès ?


5 grands styles d’interactions


Le couple "association". Le modèle le plus répandu, (presque 30% des couples), c’est le couple de style "association". Un modèle qui répond parfaitement aux désirs actuels d’autonomie individuelle, absolument idéal pour des gens un peu routiniers, qui fondent leur relation sur l’indépendance qu’ils se donnent. Pour les deux partenaires ici, le plus important c’est de pouvoir avoir ses propres projets et de se réaliser personnellement dans les différentes sphères de sa vie. Chacun peut pleinement s’épanouir.


Le couple "compagnonnage". Deuxième modèle, le couple basé sur le "compagnonnage" (c’est le cas pour un quart des couples). Il s’agit là d’une union dans laquelle on se ressemble : vous avez les même passions, vous avez peu de secrets l’un pour l’autre, une relation fusionnelle. Vous partagez toutes vos activités ensemble, vous avez de riches relations amicales et sociales dans lesquelles vous vous investissez à deux. Ici, on est plutôt dans l’égalité que dans la négociation. D’ailleurs, vous partagez les tâches domestiques et éducatives de manière égalitaire et la bonne nouvelle, c’est qu’a priori, c’est dans ce modèle que l’on serait le moins déçu de la vie à deux, et qu’il y aurait le moins de séparation.


Le couple "parallèle". Voici venir le couple dit "parallèle" (17% des couples adhèrent à ce schéma). C’est le modèle qui ressemble le plus au couple traditionnel qui dominait jusqu’au début des années 90. Ici, on aime les habitudes du quotidien, chacun a ses propres tâches, et ne sait pas accomplir celles de l’autre. Madame s’occupe de la cuisine, du foyer et de l’éducation tandis que Monsieur assume les revenus, la déclaration d’impôt et le bricolage. C’est un couple routinier où chacun évolue indépendamment de son conjoint, avec peu de relation à l’extérieur, tout en n’investissant pas pour autant dans la relation à deux. C’est le sentiment de sécurité qui est privilégié à l’ouverture sur le monde. Et d’après les recherches des sociologues, les conjoints du style "parallèle" sont ceux qui se sentent le moins épanouis.


Le couple "bastion". Quatrième modèle de couple, pour 16% d’entre vous, le couple façon "bastion" où les deux partenaires font tout ensemble : les courses, les rendez-vous chez le médecin, les parties de bridge, etc. C’est bien simple, ils ne font qu’un et partagent activités, goûts et opinions. Aucune place n’est laissée à l’imprévu dans une vie ritualisée dans laquelle les désaccords sont évités.



Le couple "cocon". Enfin pour 15% d’entre vous, votre couple est un couple "cocon", (ou fusionnel si vous préférez). Vous ne vous sentez pas vraiment appartenir à la communauté dans laquelle vous vivez alors vous avez plutôt besoin de vous en protéger. Pour vous, la famille est telle une bulle intimiste et casanière qui vous protège du monde extérieur. Le soutien et le confort sont au centre de votre vie quotidienne. Et les rôles conjugaux sont plutôt identiques. 


sources: Eric Widmer, professeur de sociologie à l’université de Genève, codirecteur du programme de recherche sur les parcours de vie Lives. Il est l'auteur de Mesure et démesure du couple, éditions Payot, sept 2008Philippe Brenot, psychiatre sexologue anthropologue. Auteur de Lettres d’amour, secrets des amants, aux éditions Esprit du temps, publié en janvier 2016

71 vues

Posts récents

Voir tout