ADULTES HAUTS POTENTIELS: UN LEVIER DE PERFORMANCE POUR LES ENTREPRISES

Talents atypiques : un levier de performance ?

Les talents atypiques, objets de convoitise Dans un contexte très concurrentiel, nombre d’entreprises se livrent une « guerre des talents ». Sont considérées comme « talents », des personnes dont le profil, le parcours et les performances correspondent particulièrement aux besoins et aux attentes de ces entreprises, en terme de compétences, et dont les singularités s’expriment favorablement dans le contexte de ces entreprises, à un poste ou dans le cadre d’une mission spécifique. Parmi ces talents, une catégorie fait l’objet de convoitise : les talents atypiques. Ils sont HPI (Hauts Potentiels Intellectuels), autistes asperger, dits « de haut niveau » et/ou hypersensibles. La question de la valorisation des talents atypiques dans les entreprises est à la croisée des chemins entre deux enjeux : gestion des talents et RH d’une part, diversité et RSE d’autre part. Pourquoi certains de ces talents atypiques sont-ils aujourd’hui tant courtisés ? Et si les talents atypiques représentaient un gisement et un levier de performance pour les entreprises ? Quelles sont les conditions d’expression de leur potentiel spécifique ?

Pour nourrir cette réflexion de retours d’expériences concrètes, revenons sur le témoignage de 3 experts de l’insertion des autistes de haut niveau en entreprise, lors d’une table ronde organisée par Mensa Pro, le 16 mars 2017 – retrouvez ici la vidéo.

Les talents atypiques, des compétences bien spécifiques Flora Thiébaut, co-fondatrice d’Auticonsult, une filiale d’Auticon, a choisi une approche pragmatique. Psychologue clinicienne, spécialiste de l’évaluation cognitive et de l’autisme de haut niveau, elle a remarqué qu’environ un quart des autistes asperger avaient des centres d’intérêt pour la logique, les chiffres, pour classer, organiser. Elle a co-fondé Auticonsult, une ESN (Entreprise de Services du Numérique) dédiée à ces profils, en mettant en avant leurs forces, particulièrement valorisées dans le monde de l’informatique : attention aux détails, vitesse de traitement de l’information visuelle, analyse logique et concrète, franchise.

Maintenant, pour que ces potentiels puissent s’exprimer, il lui faut sensibiliser à l’autisme les équipes avec lesquelles vont travailler ces consultants, et accompagner les consultants dans leur quotidien. C’est ce que fait Flora avec d’autres coachs, employés par Auticonsult.

Fort de son succès en Allemagne, Auticon a développé ce modèle avec autant de réussite en Angleterre et maintenant en France. Auticonsult reçoit aujourd’hui plus de demandes de la part d’entreprises qu’elle ne peut fournir de consultants.

Les talents atypiques, des besoins d’accompagnement particuliers Pour répondre à ce besoin d’accompagnement sur mesure, Liliya Reshetnyak a fondé Hipip IN, pour établir un pont entre les profils atypiques et les entreprises.

Liliya anime des conférences de sensibilisation, intervient pour optimiser la stratégie diversité de ses entreprises partenaires, et pour faciliter le recrutement des profils atypiques. Elle accompagne ainsi les salariés, managers et recruteurs. Et pourtant, malgré leurs compétences spécifiques, le recrutement des autistes de haut niveau répond aujourd’hui encore majoritairement aux enjeux des quotas RQTH.

Philippe Bouchard, responsable mission handicap chez Randstad, a une explication à cette contradiction apparente. Pour lui, les opportunités de recrutement de personnes autistes de haut niveau naissent essentiellement de rencontres avec des personnes sensibilisées aux spécificités de ces profils, à leurs compétences et particularités.

Il note deux mouvements contradictoires : d’une part une tendance court terme au repli, liée aux conditions économiques peu favorables ; d’autre part une tendance de fond à plus d’ouverture, liée notamment à l’entrée sur le marché du travail de la génération Y, dont les aspirations sont différentes. Les entreprises menant des actions sincères et durables en faveur de la diversité, notamment à l’égard des profils atypiques, attirent davantage ces talents des générations Y et Z, objet de toutes les convoitises.

Les entreprises recherchent avant tout des compétences. Les talents atypiques peuvent avoir des compétences très spécifiques et très recherchées. Mais attention : ils peuvent aussi nécessiter un accompagnement particulier, garant du contexte favorable à leur expression.

CONCLUSION : 3 conditions pour faire des talents atypiques un levier d’épanouissement professionnel, et de performance pour l’entreprise 1. Développer des compétences spécifiques Ce qui va permettre à une personne diagnostiquée autiste de haut niveau d’intéresser une entreprise, et donc de trouver le terrain favorable à la transformation de ses potentiels en talents, ce sont d’abord ses compétences, qui devront répondre aux besoins de l’entreprise ; pour développer ces compétences, il ne faut pas hésiter à reprendre des études : c’est vertueux à la fois pour la personne, pour son estime de soi et sa confiance en soi, et pour son employabilité, notamment en France, où le diplôme reste la première porte d’entrée à l’emploi – avant les compétences et les centres d’intérêt ; il existe de plus en plus de formations pointues, aux formats flexibles et innovants, adaptées aux profils atypiques.

2. Sensibiliser les entreprises, les managers et leurs équipes Le terrain fertile favorable à la transformation des potentiels en talents, dans le monde de l’entreprise, est d’abord une question de rencontre entre un candidat et une entreprise, et surtout avec un manager, sensibilisé à la question de la diversité, prêt à y investir du temps ; pour faciliter cette transformation, il est nécessaire de sensibiliser les équipes avec lesquelles vont travailler le consultant ou la personne recrutée.

3. Accompagner les talents atypiques Accompagner les talents atypiques, consultants ou employés, à travers des prestations de coaching individuel, leur permet de mieux s’intégrer à leurs équipes et sécurise leur insertion ; c’est aussi un moyen efficace d’approfondir et d’accélérer le développement de leurs talents.

Olivier Endelin





11 vues

Posts récents

Voir tout