VOTRE CERVEAU N'A PAS FINI DE VOUS ÉTONNER :LIVRE EN LIBRE ACCÈS

Dernière mise à jour : 3 avr. 2019




Auteurs : Cyrulnik Boris - Bustany Pierre - Oughourlian Jean-Michel - André Christophe - Janssen Thierry - Van Eersel Patrice Ouvrage : Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner Année : 2012


On savait que c’était l’entité la plus complexe de l’univers connu, mais le feu d’artifice de découvertes récentes dépasse l’entendement et fait exploser tous les schémas : notre cerveau est beaucoup plus fabuleux qu’on le croyait. Il est totalement élastique – même âgé, handicapé, voire amputé de plusieurs lobes, le système nerveux central peut se reconstituer et repartir à l’assaut des connaissances et de l’action sur le monde – et totalement social – un cerveau n’existe jamais seul, mais toujours en résonance avec d’autres. Mieux : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie avec autrui et aller à son secours. Combiner ces deux approches, c’est admettre qu’Homo sapiens peut changer en modifiant luimême sa structure, ce qui peut être source d’espoir pour l’avenir. Ce livre aborde ces questions passionnantes avec cinq médecins qui sont aussi des chercheurs, chacun sous un angle clinique spécifique. Boris Cyrulnik, le célèbre neuropsychiatre et éthologue, promoteur du concept de résilience, démontre que si ce processus nous permet de remonter la pente, même depuis des situations très difficiles, c’est grâce à notre « plasticité neuronale », une notion qui révolutionne la neurologie depuis une vingtaine d’années à peine. Il signale ainsi, de façon tangible et quasiment palpable, que toute démarche psychothérapeutique mais aussi toute relation affective forte modifient matériellement notre cerveau, quel que soit notre âge. Pierre Bustany, de l’université de Caen, nous dit comment les nouvelles techniques d’imagerie du cerveau ont modifié notre vision de la psyché, notamment en nous permettant de découvrir les neurones miroirs. Sans eux, nous serions psychotiques, ou pervers, incapables d’entrer en empathie et même simplement de communiquer avec autrui. La fonction miroir est devenue un point central de la connaissance psychoneuronale. Jean-Michel Oughourlian, psychiatre à l’Hôpital américain de Neuilly et professeur de psychologie à la Sorbonne, s’est spécialisé dans les questions de mimétisme, avec le philosophe René Girard, inventeur du concept de désir mimétique qu’il a contribué à faire mieux connaître au grand public. La découverte des neurones miroirs est venue corroborer de façon spectaculaire les visions de ces deux pionniers, leur inspirant une nouvelle anthropologie. Christophe André, psychiatre qui a introduit la méditation à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris, suit de près, depuis des années, les recherches que neurologues et psychologues cognitivistes, surtout américains, mènent sur les moines bouddhistes en méditation et sur les nonnes chrétiennes en prière. Il en émerge une vision « neuro-spirituelle » du cerveau.


Lien de téléchargement : Cyrulnik_Boris_-_Votre_cerveau_n_a_pas_fini_de_vous_etonner.zip



24 vues

Posts récents

Voir tout